Chemisier en twill de soie à volants

Ces derniers temps, le coton s’est fait rare comme matière pour les chemisiers du prêt-à-porter entré de gamme… Est-ce que parce que cette matière première est devenue trop chère (son prix fluctue pourtant beaucoup d’un mois à l’autre), parce que la tendance exige des étoffes plus fluides (dans ce cas, autant utiliser la viscose qui est une matière moins synthétique et plus agréable à porter que le polyester) ou tout simplement parce qu’il faut toujours et encore abaisser le prix de revient d’un vêtement (et pousser à la consommation en vendant des articles de mauvaise qualité donc à renouveler plus souvent) ?…

En tout cas, s’il y a quelques vêtements en soie mélangée dans les marques bon marché, ce n’est que dans le moyen ou le haut de gamme que l’on peut trouver des blouses ou des chemisiers en pure soie. Le toucher, l’éclat et le porter de cette étoffe reste incomparable. Certes cela demande un petit effort pour l’entretien (cycle délicat à la machine, et si possible repassage à sec lorsque le vêtement est encore légèrement humide), mais cela en vaut largement la peine !

Au cours de mes recherches sur des boutiques en ligne de tissu, j’ai trouvé une fin de stock de twill et de mousseline de soie non teint à prix très raisonnable. Ceci m’a donné l’envie de mettre en valeur la légèreté et la fluidité de ces tissus dans un modèle de chemisier… disons « romantique » (eh oui, j’aime les volants !) :

 

Le volant en mousseline est double sur le devant et simple dans le dos. Les manches ont des plis creux piqués jusqu’au coude, ce qui donne une belle ampleur bouffante jusqu’au poignet élastiqué.

 

Le chemisier est porté sur le mannequin avec la jupe en tulle bleu.

 

 

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire